Frapuccicrèmes et langues de chat

Je fais pas souvent des recettes de desserts. C'est parce que c'est pas facile la pâtisserie, alors le plus souvent je prends des recettes dans les bouquins ou sur internet. Et la règle du blog, c'est pas de recopier des recettes, sinon c'est un tumbler. Mais là, après les langues de chat, il fallait que je fasse quelque chose avec les jaunes et j'ai fait ça.

Type de plat : dessert

Nombre de personnes : 2 ou 4, ça dépend

Ingrédients :

4 oeufs

120 grammes de beurre
140 grammes de farine
250 grammes de sucre en poudre
25 cl de lait
1 café serré (ou de déca si on va les manger le soir)
1 c à c de maïzena
sel

Temps nécessaire : 1 heure

Je commence par séparer les blancs des jaunes des oeufs.

Je fais chauffer le four à 160°.

Je bats les jaunes avec 70 grammes de sucre pour que ça devienne souple et que ça fasse un ruban quand on soulève le fouet. Je mélange le lait, la maïzena puis le café et je verse doucement sur les jaunes en continuant de battre. Je verse le tout dans une casserole et je fais chauffer sans faire bouillir. Je fais cuire en tournant régulièrement pour que ça fasse une sauce épaisse qui nappe une cuillère. Quand c'est cuit, je transfert dans des petits verres ou des ramequins, et je fais refroidir avant de les placer au frigo.

Pendant ce temps, je fais fondre le beurre. Je bats les blancs pour qu'ils blanchissent un peu (mais pas qu'ils montent) puis j'y ajoute 180 gr de sucre et la farine puis quand c'est homogène, le beurre. Je mets cet appareil dans une poche à douille avec une douille lisse. Sur une feuille de silicone ou une plaque avec du papier sulfurisé, je fais des petits boudins de 4 cm de long sur maximum 1 de large, assez espacés pour que ça s'étale tranquillement. J'enfourne et je surveille : quand les bords deviennent dorés, je sors les langues de chat et je les fais refroidir avant de les mettre dans une boite en fer. Il y a à peu près 4 à 5 fournées dans ces proportions.

Posts les plus consultés de ce blog

gaufres

Sushi new-yorkais

Matzoh ball soup ou kneidel : la soupe de Pessah'