filet de lieu jaune au yaourt épicé

Je suppose que tu sais déjà quels sont les poissons qui sont en danger et qu'il ne faut plus pêcher, mais au cas où, comme moi, tu serais incapable de t'en souvenir, voici la liste de Greenpeace : http://www.greenpeace.org/france/PageFiles/266559/peches-conduites-dangereuses.pdf

C'est ainsi que ce matin au marché, j'ai acheté du lieu jaune de ligne à 39 euros le kilo. ça fait un peu mal, d'autant que j'ai aussi pris 250 grammes de crevettes bio pour 8 euros (et qu'une fois décortiqué, ce que je fais avant de passer à table pour être sympa, Laëtitia mange ça en 7 secondes 3/4). Mais si t'en achètes pas souvent et que tu en manges pas trop, ça vaut toujours mieux que de payer pas cher du poisson dont la pêche est une catastrophe écologique/un futur scandale sanitaire/une exploitation des marins (rayer la mention inutile).

Type de plat : plat principal (l'entrée c'était les crevettes avec de la mayonnaise)

Nombre de personnes : 2

Ingrédients :

une darne de 300 grammes de lieu jaune de ligne
1 cm de gingembre
1 gousse d'ail
1 c à c de zestes de citron et/ou d'oranges et/ou de clémentines
une c à s de jus de citron
huile d'olive
2 c à s de yaourt
1/2 c à c de sucre roux
1 trait de nuoc mam
1 trait de sauce soja
10 feuilles de coriandre
4 feuilles de menthe
2 feuilles de laurier

Temps nécessaire : 20 minutes

Je fais chauffer le four à 180°. Je découpe le poisson pour prélever les filets. Tu peux aussi acheter des filets direct mais c'est plus cher et tu auras pas les arrêtes. Les arrêtes je les mets dans une casserole, je couvre d'eau et je fais bouillir 'une fois que ça bout tu peux baisser le feu et laisser cuire tranquille. Les filets je les coupe en tranches d'1 cm d'épaisseur. Dans un plat à four, j'étale un peu d'huile d'olive et je pose les tranches de poisson dessus et les feuilles de laurier quelque part. J'enfourne avec un ramequin d'eau qui évitera au poisson de sécher. Je laisse cuire 10 minutes.

Pendant ce temps je fais la sauce : Je râpe le gingembre et la gousse d'ail dans un bol, j'ajoute deux c à s d'huile d'olive, une de jus de citron, une pincée de sucre, un peu de nuoc mam et de sauce soja. à côté je hache fines les feuilles de menthe et de coriandre. Juste avant de servir, j'ajoute deux c à s du fumet de poisson (le reste tu le filtres et tu le gardes au frigo une semaine), les zestes, le yaourt et les herbes. Si c'est trop épicé ou trop acide, j'ajoute du yaourt. Si t'as les doigts qui puent, c'est que t'as renversé du nuoc mam sur tes mains.

Je sers le poisson tel quel et la sauce à côté.



Posts les plus consultés de ce blog

gaufres

Sushi new-yorkais

Matzoh ball soup ou kneidel : la soupe de Pessah'